CONSEILS POUR ENTRETENIR SON PNEU

 

 

 


Déterminer la pression des pneus 

 

Maintenez la pression ! 

 

Gonflés à la bonne pression, vos pneus vous assureront une meilleure sécurité, un plus grand kilométrage et une consommation de carburant optimale. 

Contrôlez la pression des pneus à froid (pneus n’ayant pas roulé depuis au moins 2 heures ou ayant roulé moins de 3 km et à allure réduite). Si les pneus sont chauds lors de la vérification (si vous avez roulé au cours des deux dernières heures ou parcouru quelques kilomètres à basse vitesse), ajoutez 0.3 bar à la pression recommandée. 

Par ailleurs ne dégonflez jamais des pneus chauds. Pour améliorer votre sécurité, économiser de l’argent et augmenter la durée de vie de vos pneus, contrôlez la pression ! 

Si vous prenez l’autoroute ou si vous transportez de lourdes charges, n’oubliez pas d’adapter la pression, suivant les préconisations des constructeurs (manuel d’utilisation, étiquette de pression). 

Le contrôle des pressions des pneumatiques doit être effectué au minimum une fois par mois ou avant chaque long voyage. 

N’oubliez pas de contrôler la roue de secours ! 

Pour éviter les écueils d’une conduite avec des pneus sous-gonflés, détectez les éventuels problèmes avant qu’il ne soit trop tard. La juste pression est celle établie conjointement par le manufacturier de pneumatiques et le constructeur du véhicule. Ces indications se trouvent dans le manuel d’utilisation du véhicule ou sur un papillon apposé au véhicule (montant de portière/trappe à essence/boîte à gants, etc.). 

Le gonflage à l’azote ne dispense pas de la vérification fréquente de la pression des pneumatiques. 

 

 

En cas de crevaison 

 

 

La crevaison arrive toujours au pire des moments ! Mais en prenant quelques précautions, il est possible de rendre cette péripétie un peu moins pénible. 

 

La crevaison est toujours une épreuve pour le conducteur. Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie dans ce cas : 

  • Avoir toujours une paire de gants dans son coffre. 
  • Prévoir aussi un grand sac-poubelle pour loger la roue crevée, surtout si elle est maculée de boue !
  • Prévoir une planchette pour éviter que le cric (appareil de levage) ne s’enfonce si le sol du bas-côté est trop meuble. 
  • Graisser très légèrement le pas de vis pour faciliter le démontage des écrous. 
  • Ne jamais rouler trop vite avec la roue de secours. Elle n’est peut-être pas gonflée à la bonne pression, ce qui atténue la tenue de route. 
  • Attention à bien serrer la roue. Un mauvais serrage risque de voiler les disques de freins, et de détériorer le système de fixation. Un bon serrage, c’est aussi une facilité de démontage assurée ! 
  • Pour un serrage uniforme et parfait, il est conseillé d’utiliser une clé dynamométrique. Cet outil permet de doser la force de serrage sur les écrous. Sinon, rendez-vous chez le revendeur le plus proche pour une vérification des roues. 
  • Après réparation et remontage, faire équilibrer la roue. 

 

Quand remplacer un pneu ?

 

 

Contrôler régulièrement l’usure de vos pneus vous permet de garantir votre sécurité sur la route.

Attention, n’attendez pas la crevaison pour changer vos pneus ! 

 

Rouler avec des pneus usés sur une route mouillée amplifie la perte d’adhérence, augmente les distances de freinage et le risque d’aquaplaning. 

Comment vérifier régulièrement l’usure de vos pneus ? 
Vérifiez les témoins d’usure se trouvant au milieu de la bande de roulement (partie du pneumatique en contact avec le sol). Lorsque la hauteur de gomme du témoin d’usure restante arrive au niveau de cette marque, le pneu a atteint la limite d’usure légale de 1,6 mm. 
Nous vous recommandons fortement de changer vos pneus avant même d’avoir atteint cette limite. Au-delà, vous mettez votre sécurité en danger et vous êtes en infraction. 

Dans certains pays disposant d’une réglementation hiver spécifique, la hauteur minimale des pneumatiques hiver peut être différente. Vérifiez que vous êtes en adéquation avec la réglementation en vigueur du pays visité. 

Il existe cependant d’autres cas où le remplacement des pneumatiques est nécessaire, voire obligatoire : 

  • Si après une crevaison, le spécialiste détecte une détérioration. 
  • Si le pneu n’est pas conforme aux préconisations d’équipement du véhicule : dimension incorrecte, code de vitesse inférieur à celui prévu par le constructeur, indice de charge inférieur à celui prévu par le constructeur, catégorie incorrecte (tourisme/camionnette). 
  • S’il présente une usure localisée anormale. 
  • S’il porte des signes de vieillissement. 
  • S’il présente des coupures ou déformations susceptibles de nuire à la sécurité. 

En cas de doute, n’hésitez pas à vous adresser à votre revendeur KLEBER, il saura vous renseigner. 

 

 

Pneus KLEBER

Pneus été, pneus hiver et pneus 4 saisons : choisir les bons pneus pour rouler en toute sécurité.